Question: Ne dit-on pas : “il ne leur manque que la parole ?”?

Un monsieur marié possède un chien et il en est vraiment fou !
Un jour, il voit dans le journal qu’à Paris, des vétérinaires procèdent à une opération
qui peut permettre à un chien de parler. Et ça coûte 5000 €.

Il regarde son fils et lui dit :
-“Demain, tu pars à Paris avec le chien !”

Son fils, très heureux, part avec le chien et 5000 € en poche…
Rapidement, le jeune dépense tout l’argent sur place, fait une “nouba” pas possible, et se demande tout à coup
comment affronter son père et lui annoncer que le chien n’a pas été opéré et
qu’il n’a plus un sou en poche !

Donc, il mange tranquillement dans un petit resto tout en réfléchissant…
Peut-être vaut-il mieux ne pas rentrer à la maison ?
Il prend le téléphone et appelle son père !
-“Ça fait 4 jours que je n’ai pas eu de tes nouvelles ! Et le chien ?”
-“Ha ! Le chien va très très bien… J’ai essayé de téléphoner mais c’était toujours occupé,
il devait y avoir un problème avec ton téléphone.”
-“Et le chien, il parle maintenant ?”
-“Il n’arrête plus ! Il parle, Il parle !”

Au fait, papa, est-ce que tu couches toujours avec ta secrétaire ?”
-“Qui t’a dit cela ?”
-“Mais le chien !”
-“Alors, fais-le piquer et rentre à la maison tout de suite !”

Meilleure réponse:

Answer by D♂M ¤ø♥ø¤
Une histoire en autorise une autre !

Une “Lady” entre chez Tiffany’s, grand magasin très huppé de New York, aperçoit un superbe bracelet de diamant et s’approche pour l’admirer…
Comme elle se penche pour mieux le voir, elle laisse échapper un pet de manière tout à fait involontaire.
Extrêmement embarrassée, elle jette un coup d’œil autour d’elle pour voir si quelqu’un a remarqué le petit bruit et prie qu’il n’y ait pas de personnel du magasin dans les parages.
Hélas, son pire cauchemar se matérialise en la présence d’un vendeur qui se tient juste derrière elle, l’air le plus aimable du monde.
Avec le sang froid, l’impassibilité et la correction que l’on attend d’un vendeur officiant dans un magasin tel que Tiffany’s, il salue poliment la dame, lui souhaitant une belle journée et s’enquérant de ce qu’il lui serait possible de faire pour lui être agréable.
Rouge de confusion et très mal à l’aise, mais espérant, malgré tout, que le vendeur n’a pas remarqué l’incident, elle demande d’un air dégagé :
– Monsieur, quel est le prix de ce charmant bracelet ?
Sans hésitation aucune il répond :
– Madame, si vous pétez rien qu’en le regardant, vous aller vous chier dessus si je vous en dis le prix.

Actualités sur le même thème: